Aunée

Partager, semer et récolter les graines d'un avenir meilleur

Service gratuit et accessible à tous

Je crée mon site

ATTENTION !

Le projet déménage sur https://aunee.frama.site !

Je laisse ce site en ligne pour les personnes disposant encore de la première adresse.

Il est possible que ce site subisse malgré tout encore des mises à jour.

Les objectifs du projet

"Graine d'Aunée"

 

  • Partage de connaissances scientifiques et pratiques avec le grand public

 

  • Optimiser et évaluer nos ressources en fonction de notre environnement

 

  • Faciliter la vie aux agriculteurs et aux jardiniers

 

  • Calculer de la faisabilité d’un mode de vie auto-suffisant pour une population selon des critères modulables

 

  • Donner un outil décisionnel pour l'aménagement du territoire national  en faveur d'une restoration d'une partie des espaces naturels et d'une meilleure gestion de l'espace agricole

 

  • Contribuer la lutte contre le déclin des pollinisateurs

 

  • Offrir aux enfants un oeil nouveau sur leurs aliments végétaux

Le programme : actuellement l'ébauche d'un projet plus complet

Initialement développé pour répondre à une question purement théorique relevant de la curiosité scientifique, Aunée (anciennement VegAu) a été programmé pour calculer le potentiel théorique d'une population à s'autosuffire en nourriture et fibres textiles dans un contexte dépourvu d'élevages. Il s'agit d'un programme OpenSource en développement. ne disposant pas encore d'interface graphique et est donc momentanément inutilisable par le grand public.

 

À l'heure actuelle, il est capable de :

  • Sélectionner les cultures adaptées au climat et au sol concerné
  • Sélectionner la meilleure combinaison de cultures disponibles pour simuler une rotation culturale jusqu’à épuisement des nutriments du sol en l’absence d’engrais et intrants chimiques (d’après les ressources du sol communiquées par l’INRA).
  • Calculer le potentiel d’un pays ou toute autre zone géographique à s’auto-suffire en nourriture végétale et fibres textiles

 

Le nom initial du programme, VegAu, provient de sa fonction initiale, à savoir considérer une population ayant exclu la pratique de l'élevage et de l'irrigation artificielle: Vegan Autarcy, être autarque sans consommation de produits animaux. Sorti du cadre universitaire où il a vu le jour, ce programme doit dans les prochains mois élargir son spectre d'action en proposant diverses options modulables afin de permettre à chacun de gérer les cultures choisies, ses conditions environnementales, les engrais (organiques) utilisés... afin d'avoir une meilleure connaissance du potentiel de notre terrain et prévoir ou diminuer au maximum nos éventuels besoin en irrigation. 

 

Le code source de VegAu est disponible sur GitHub à l'adresse suivante : https://github.com/Iscobia/VegAu

 

Pour avoir une idée de la finalité d programme, voici une première maquette de l'apparence qu'il devrait avoir :

Le projet "Graine d'Aunée"

Étudiante en géographie, aménagement du territoire et développement durable, il m’a fallu un an pour compiler la base de données qu’il utilise et une demi-année supplémentaire pour apprendre à programmer par moi-même et pourvoir présenter une première version fonctionnelle du programme aux examinateurs de ma thèse de Master.


Bien que mes études soient terminées et, j’ai à cœur de mener le projet à son terme et d’en partager les résultats. Mon but et d’offrir au plus grand nombre la possibilité d’avoir un jardin en accord avec son environnement et d’économiser et protéger ses précieuses ressources par une meilleure gestion de l’eau,

 

Une fois que je ne repérerai plus d'incohérence dans les résultats d'Aunée et qu'il sera doté d'une interface graphique utilisable, je projette de contacter un maximum de communautés de communes, écoles et Universités afin d'expliquer le projet et de permettre la mise à disposition gratuite de mon programme dans touts les établissements intéressées. Il me semble nécessaire de sensibiliser la population aux enjeux environnementaux que l'on nous apprends à l'Université :

 

nous dépendons tous de la Nature, et sa santé dépend de nos pratiques.

 


Pour se faire, et pour garantir la possibilité d'utiliser le programme même aux personnes ne disposant pas d’ordinateur et ne disposant pas de connaissances particulières en informatique, je souhaiterais inviter les personnes dotées de vieux ordinateurs dont ils n'ont plus l'utilité à les mettre à disposition de la mairie de leur commune. Doté d'un système d'exploitation léger, il sera possible de leur donner une seconde vie en y installant Oxy'Terra pour l'ensemble de ses utilisateurs potentiels (jardiniers amateurs ou agriculteurs).

 

L'intervention dans les écoles prendrait quant à elle la forme d'un jeu de coopération mettant l'accent sur la "personnalité" des plantes (affinité entre cultures, préférence au niveau du climat et du sol), sur le travail d'équipe et la récompense finale (la récolte). Ces intervention induirait la création d'un petit jardin dans l'enceinte de l'établissement concerné et une préparation en commun avec les enseignants pour adapter l'intervention à la classe et à l'espace mis à disposition.

 

Les fonds récoltés pour le projet devront principalement servir à financer les frais de déplacement (carburant et entretien du véhicule) et mes besoins vitaux. Les détails de l'utilisation des financements est disponible dans l'onglet ÉTAT DU PROJET . Par la suite, le programme pouvant s'adapter à toutes conditions environnementales, je souhaite également le promouvoir à l'échelle internationale et travailler avec d'autres scientifiques pour compléter la base de données environnementale en y apportant des cultures spécifiques à d'autres zones climatiques ainsi que de set de données climatiques relatives à d'autres pays.

 

Une fois le programme stabilisé, si le projet de mutualisation interactive des connaissances se révélait impossible pour des raisons techniques ou un manque de participants, je projette de revoir moi-même l'ensemble de ma base de données dans la cadre d'un doctorat à l'Université de Trèves. Pour se faire, il me faudra acquérir un terrain forestier ou/et agricole pour mener mes propres expériences et procéder à un échantillonnage dont je maîtrise les conditions. Cela me permettrai également d'effectuer des recherches sur l'impact des arbres et "plantes invasives" sur les cultures, tout du moins pour les climats tempérés. J'encourage toute personne ou commune qui souhaiterait vendre un terrain au profit du projet  d'ici 2019 à me contacter pour plus de détails.

Contribuer

 

Le but du projet étant de partager des connaissances, vous pouvez tout simplement en parler autours de vous, et vous inscrire au forum. Plus il y aura de participants sur le forum, plus les échanges seront riches et les avancées rapides. Je cherche notamment d'autres développeurs, notamment en Python, qui puissent me conseiller dans le choix de diffusion (application web, programme...) et la gestion de la base de données.

 

Les avancées du développement mises à part, vous pouvez nous rejoindre quelque soit votre milieu et vos intérêts afin d'adapter le projet à vos besoins ou l'agrémenter grâce à vos connaissances :

 

 

  • En tant que chercheur, ou agriculteur bio/jardnier amateur, vous pouvez apporter votre regard critique sur les résultats et participer à créer et améliorer la base de données : l'expérience individuelle au service de la connaissance collective !

 

  • En tant que commune ou entité administrative, vous pouvez me proposer des interventions ou prendre rendez-vous pour adapter les services proposés par Aunée aux besoins de votre commune et vos concitoyens.

 

  • En tant qu'association, ou citoyen lambda, vous serez tenu au courant des mises à jour du programme afin de me communiquer vos critiques (constructives) afin de rendre ce service accessible à tous.

 

 

 

Les nouveautés concernant le projet seront régulièrement renseignées dans l'onglet "ÉTAT DU PROJET" ainsi que sur le blog officiel du projet.

 

Tous les besoins du projets sont abordés plus en détail au sein du forum.