Aunée

Partager, semer et récolter les graines d'un avenir meilleur

Aunée pour les enfants et les familles


ATTENTION : jeu en CONSTRUCTION !


→ préparation de l'aspect des cartes : dessin des fruits et légumes, agencement des éléments

→ recherche d'informations sur les associations végétales

→ recherche d'informations sur les capacités médicinales des plantes de la base de données (les cartes seront générées depuis les données récoltées pour le programme)

 


Principe : un jeu de coopération éducatif

  • Associer les fruits, légumes et aromates à des personnages ayant des préférences, d’autres plantes avec qui ils s’entendent plus ou moins bien1, leur sphère d’intimité2 et leurs aptitudes3.

    identification, prise de conscience que les plantes sont des êtres vivants qu’il faut respecter et considérer.

  • Créer une coopération entre les enfants : avoir des pin’s, petites pancartes ou tee-shirts imprimés pour aider les enfants à s’organiser entre eux et former des équipes grâces aux préférences indiquées sur leur « carte-plante ».

    Le but :

    • créer une carte de jardin en agençant au mieux un maximum de plantes différentes entre elles

    • savoir dire si sa plante attribuée est à son emplacement idéal ou s’il pouvait grandir mieux ailleurs

    • donner une valeur nouvelle aux plantes en acceptant qu’elles ne servent pas que de nourriture (soin)

      plus de respect pour le règne végétal

    • savoir s’occuper de « sa » plante :

      • la semer/faire germer au bon moment

      • la rempoter et planter au bon moment si nécessaire

      • veiller à l’arroser quand elle en a besoin

      • la récolter

      → créer une relation de sympathie

  • Sur la durée, tenir un carnet de jardin de classe en classe : faire un bilan en examinant la qualité de la récolte et l’apparence de chaque plante au cours de sa croissance et d’année en année en fonction de son emplacement par rapport aux autres.

    → choisir si on laisse les plantes sauvages s’inviter au jardin ou pas !4 Si oui, observer si elles altèrent la croissance des plantes cultivées.

 

Préparation : comment apporter le jeu ?

  1. Expliquer les besoins des plantes en règle générale (eau, texture et fertilité du sol, soleil)

  2. Imprimer et montrer un poster avec les infos climatiques locales et un « triangle de texture du sol ».

  3. Faire avec les enfants « le test aux doigts » à l’endroit choisi pour le jardin et pour choisir la bonne texture sur le poster.

  4. Faire la liste des plantes qui peuvent pousser dans le jardin et quand (utilisation possible du programme)

  5. Distribuer les cartes aux enfants en fonction de leurs préférences en évitant les doublons : si l’enfant aime le goût de la plante dont il est chargé, il prendra forcément plus plaisir à s’en occuper !

 

Option cuisine

  • Les enfants pourraient soit apporter leur récolte chez eux soit la cuisiner à l’école. Pour éviter les problèmes matériels et risques liés au feu, il pourrait s’agir de recettes crues pour redécouvrir le goût des aliments.

 

  • La pratique de la conservation par lactofermentation s’étant perdue avec l’industrialisation, il serait également possible de faire un atelier pour l’apporter aux enfants si la récolte est suffisante.

 

Concours de lancement :

Chaque enfant choisi une plante et écrit une histoire entre sa plante et une autre.

→ rédaction d’un recueil pour aider les enfants à se souvenir des associations végétales

 

 

---------------------------------------------------

1   Plantes qui stimulent ou inhibent leur croissance, les protègent ou au contraire les affaiblissent face aux maladies ou ravageurs

2  Distance minimale de plantation entre les plants

3  Capacités de soins ou anecdotes

4  L’ouvrage « La révolution d’un seulbrin de paille » de Masanobu Fukuoka invite à accepter les plantes sauvages en observant quelle culture « s’entend » avec quelle « mauvaise herbe ».

Service gratuit simple et accessible à tous

Créer un site gratuit

Aunée pour les jardiniers débutants et confirmés, agriculteurs et

acteurs de l'aménagement du territoire

Aunée doit permettre aux plus débutants de commencer un jardin en bénéficiant de l'expérience de professionnels et passionnés. En cela, je souhaite aller à la rencontre des mairies afin de mettre à disposition de tout citoyen un ordinateur doté du programme.

 

Avec l'évolution rapide de l'informatique, nombreux sont les ordinateurs inutilisés voire jetés à cause de leurs mauvaises performances. Le but de Aunée est d'être assez léger pour rendre ces machines utiles à la communauté, permettant à la mairie d'offrir à moindre frais un outil unique à l'ensemble de sa population (seule l'électricité serait à charge)..

 

Une telle action rendrait possible la création d'un jardin communautaire en simplifiant les choix de cultures et leur agencement spatial (gestion des associations végétales).

 

Libre à vous de rejoindre le projet en vous inscrivant sur le forum et faire part de vos attentes ou participer au développement ou aux critiques du programme et du projet en général en vue de l'améliorer au maximum. Tous les autres besoins du projets sont également mentionnés au sein du forum afin d'optimiser son avancée.